Technique : le cambré en arrière en danse classique

Technique : le cambré en arrière en danse classique

Le « cambré » est le mouvement qui consiste à courber le dos vers l'arrière. En danse classique, c'est le mouvement inverse du penché en avant.

 

  • Allonger et non creuser

Première chose à savoir : il faut toujours commencer par allonger son dos en longueur, vers le haut, avant de commencer à cambrer. On commence donc par se grandir, puis on initie le cambré depuis le HAUT du dos, jamais dans le bas du dos. Gardez l'image d'une énergie qui remonte votre colonne vertébrale et qui jaillit dans la diagonale en haut/en arrière.

 

  • Pousser dans le sol

Repousser le sol très fort dans les pieds vous donne une force et une stabilité essentielle pour réaliser un joli cambré, avec une meilleure amplitude.

 

  • Le plus important, serrer le ventre

Une fois que vous êtes en cambré, il faut remonter ! Et c'est là que le mouvement peut être le plus douloureux et le plus nocif. En effet, si vous prenez la force dans le dos, notamment dans les lombaires, le cambré est rapidement douloureux.

Il faut absolument remonter en utilisant la force des abdominaux, notamment les abdominaux hauts, sous les côtés.

 

  • Et la tête ?

Elle peut rester droite dans le prolongement de la colonne, ou être épaulée sur le côté, tout dépend de ce que votre professeur de danse vous demande.

 

Comment améliorer mon cambré en arrière ?

Le cambré demande autant de force que de souplesse. Pour progresser, ne pensez pas immédiatement à juste « descendre plus bas », mais focalisez-vous sur le renforcement musculaire du dos et du ventre. Pensez à la posture du cobra ; pratiquez la posture du chat ; améliorez votre maintien ; musclez le bas de votre dos.

 

Pour finir

  1. Le cambré en arrière doit toujours être fait en alternance avec un penché en avant avec arrondi du dos.
  2. Tous les autres mouvements de dos (penché en avant, sur le côté, grands ports de bras) doivent aussi et toujours se faire sur le même principe : en se grandissant et avec une forte mobilisation des abdominaux.
  3. Lorsque vous effectuez un cambré respectez votre corps : arrêtez le mouvement au moindre signe de douleur.
  4. Gardez un objectif sain : trop cambrer ne sert à rien. Ne vous abîmez pas le dos avec un objectif aussi inutile.
Rédigé dans 21/03/2023 Entraînement 10211

Catégories

Recherche

Vus récemment

Aucun produit

Menu